Pourquoi les chiens hurlent-ils et comment arrêter les hurlements ?

Le hurlement est le moyen pour votre chien de communiquer avec vous et avec le monde. Il hurle pour attirer l’attention, entrer en contact avec d’autres chiens et annoncer sa présence. Le hurlement est instinctif et peut être naturel ou déclenché par un problème sous-jacent.

Certains chiens réagissent à des sons aigus comme les sirènes d’urgence ou les instruments de musique en hurlant. Un hurlement excessif peut être le signe que votre chien a des problèmes.

Problèmes à écarter en premier lieu


Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles votre chien hurle. Le hurlement peut être un symptôme d’anxiété de séparation. Vos voisins peuvent se plaindre de hurlements excessifs lorsque vous êtes absent ou au travail. Si votre chien est laissé seul ou éloigné de son maître, il peut aussi faire les cent pas constamment, avoir un comportement destructeur, salir la maison ou souffrir de dépression.

Il ne faut pas punir sévèrement les comportements incontrôlés dus à l’anxiété de séparation. Identifiez plutôt le problème et prenez des dispositions pour que votre chien se sente en sécurité dans sa maison.

Si votre chien souffre d’anxiété de séparation, il est constamment en détresse lorsqu’il est seul. Cela peut être déclenché par le fait qu’une personne le quitte ou qu’il passe trop de temps à l’extérieur, loin de sa famille.

Il peut y avoir une raison médicale derrière le hurlement de votre chien. Si votre chien se met soudainement à hurler fréquemment, il se peut qu’il vous dise qu’il est blessé ou malade. Recherchez les signes ou les causes de la détresse de votre chien. Si vous ne trouvez rien, prévoyez une visite chez le vétérinaire pour écarter toute possibilité de maladie ou de blessure.

Que faire en cas de hurlements excessifs ?


Hurlements en réponse à des sons. Si votre chien hurle lorsqu’il entend le son aigu d’un véhicule d’urgence, il indique à tous qu’il a entendu le son et qu’il est prêt à réagir. C’est sa façon instinctive de dire qu’il est conscient de son environnement.

Désensibilisation et contre-conditionnement. Si le hurlement est basé sur les sentiments de votre chien face à une situation, vous devez modifier sa motivation et ses sentiments. Ce n’est pas facile à faire, mais vous pouvez y parvenir en faisant preuve de constance et de persévérance.

La désensibilisation et le contre-conditionnement sont des traitements courants des peurs, de l’anxiété, des phobies et de l’agressivité. L’objectif est d’amener votre chien à modifier son état d’esprit ou ses sentiments à l’égard d’un certain élément déclencheur. Si vous avez des difficultés à appliquer le traitement, un comportementaliste animalier appliqué certifié (CAAB) peut vous aider.

Si votre chien hurle, gémit ou aboie pour attirer votre attention. Certains chiens comprennent qu’ils peuvent attirer votre attention en hurlant. Ils essaient peut-être de vous alerter d’un danger perçu, ou simplement de vous faire remplir leur bol de nourriture. Dans tous les cas, ils essaient de communiquer avec vous. Cela peut sembler mignon au début, mais si cela persiste, vous devrez peut-être l’entraîner à réorienter ses intentions.

Les hurlements persistants peuvent être gênants pour vous et vos voisins. Essayez d’ignorer le hurlement de votre chien qui cherche à attirer l’attention et faites en sorte qu’il se sente invisible. Cette technique indique à votre chien que ses hurlements sont inutiles.

Une autre tactique de dressage consiste à récompenser les comportements calmes. Lorsque votre chien se comporte bien et ne réagit pas aux sons extérieurs ou aux déclencheurs, donnez-lui une friandise ou un jouet spécial. Il est difficile de remarquer que votre chien ne fait rien, mais récompenser ce comportement lui montre la bonne façon d’attirer votre attention.

Il peut également être utile d’apprendre à votre chien à émettre des sons lorsque vous le lui demandez. Par exemple, vous pouvez apprendre à votre chien à aboyer ou à hurler lorsque vous lui dites « Parle ! » et à se taire lorsque vous lui dites « Silence ! ». Félicitez votre chien lorsqu’il obéit à vos ordres, en ajustant lentement vos critères pour le pousser à rester silencieux plus longtemps avant de lui donner une friandise.

Passez du temps avec votre chien. Des hurlements excessifs peuvent indiquer que votre chien se sent seul. Les chiens sont le meilleur ami de l’homme car ils sont sociaux, tout comme nous ! Si votre chien est laissé seul pendant de nombreuses heures, il peut devenir anxieux et triste.

Lorsque vous rentrez à la maison, donnez à votre chien beaucoup d’amour et d’attention. Emmenez-le en promenade, faites-lui faire des tours ou dressez-le, et laissez-le passer plus de temps de qualité avec vous à l’intérieur. Jouer avec lui renforce votre lien et atténue son stress.

Trouvez de l’aide. N’hésitez pas à faire appel à un dresseur de chiens professionnel certifié (CPDT) si vous ne parvenez pas à maîtriser les hurlements de votre chien. Si vous pensez que votre chien réagit de manière négative aux étrangers, aux autres chiens ou aux membres de votre famille, il est peut-être temps de contacter un spécialiste. Il pourra vous aider à trouver le bon traitement pour les hurlements de votre chien.

Ajouter un super commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *